Djurdjura : décès d’un randonneur des suites d’un arrêt cardiaque

lundi 21 novembre 2016 à 21:54
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Un randonneur est décédé vendredi en plein exercice physique dans le Djurdjura, a-t-on appris samedi de la Protection civile de Tizi-Ouzou.

Il s’agit d’un enseignant chercheur à l’Université de Tizi-Ouzou, Mohand Messaoudene, qui est décédé des suites d’un arrêt cardiaque lors d’une randonnée pédestre vers le lac Tamda Ouguelmim, situé à plus de 1700 mètres d’altitude dans le Djurdjura. Agé de 62 ans, le défunt originaire du village Iguersaffene (commune d’Idjeur), qui occupait la fonction de directeur de l’Institut national de la recherche forestière (INRF) à Tizi-Ouzou, avait organisé hier (vendredi), une randonnée scientifique vers Tamda Ouguelmim, au profit d’un groupe d’une quarantaine d’étudiants et d’enseignants, a indiqué à l’APS son ami, Lounes Meziani, qui a participé à cette tragique expédition.

Lors de cette randonnée dont le parcours a débuté de la commune de Mechtras, en présence de guides du Parc national du Djurdjura, Mohand Messaoudene s’était plaint d’une douleur à la tête puis au thorax. «Les deux médecins qui accompagnaient les randonneurs ayant compris qu’il s’agissait d’un infarctus, ont essayé rapidement de le secourir, mais en vain», a témoigné M. Meziani.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,423 seconds.