Bouira: La pisciculture dans le monde agricole

Sunday 6 August 2017 à 14:55
Source de l'article :

Deux journées de sensibilisation sur la pisciculture intégrée dans le monde de l’agriculture ont été organisées à la chambre d’agriculture. L’évènement a été initié par la chambre d’agriculture conjointement avec la chambre de la pêche de la wilaya de Tizi-Ouzou, dans le but d’en faire bénéficier 5 agriculteurs des localité de Haizer, El Hachimia, El Esnam et Oued El Berdi qui ont fait montre de leur passion pour la pisciculture en créant des bassins d’irrigation sur leurs terres afin de s’adonner à l’élevage du poisson d’eau douce.

Un lâcher de 5 sacs d’alevins contenant 300 larves chacun a été effectué dans ces bassins. Les 1.500 alevins font partie d’une espèce résistante au climat de la région. Il s’agit de la carpe chinoise. Selon Mme Malika Yahiaoui, responsable de l’antenne de la chambre de la pêche de la wilaya de Tizi-Ouzou à Bouira, «le premier essai a été effectué dans la willaya de Bouira en 2013 avec l’introduction de 9 agriculteurs à l’élevage du poisson. Actuellement, nous comptons 22 adhésions que nous formons et que nous accompagnons le long du processus jusqu’à ce qu’ils peuvent se prendre en charge». Au demeurant, une journée a été dédiée à la formation des agriculteurs, durant laquelle ils ont assisté aux démonstrations de M. Djaâfer Lounis, ingénieur d’Etat en aquaculture et professeur à l’institut supérieur de la pêche et de l’aquaculture. Ce formateur dira : «La pisciculture et l’agriculture peuvent-elles faire bon ménage ?

Je dirais absolument oui, car c’est l’avis des spécialistes qui affirment que leur intégration représente plusieurs bienfaits. Parmi ces bienfaits, se trouve la contribution à la sécurité alimentaire, l’importance des protéines que fournit l’élevage du poisson, l’utilisation des engrais naturels, l’empoissonnement des bassins d’irrigation agricole et la réussite du double rendement agricole et aquacole. Sans compter les objectifs assignés à cette incorporation qui consistent à maintenir un équilibre des produits aquatiques par rapport aux ressources halieutiques, à garantir du poisson à des prix raisonnables, à protéger l’agriculture par un apport de fertilisants naturels sans coûts financiers, à assurer une autosuffisance alimentaire des produits aquatiques, à promouvoir le développement rural, dans un environnement sain et durable».

D’autre part, M Said Attoucheik président de la chambre de la pêche de la wilaya de Tizi-Ouzou présent à ces journées d’initiation ajoutera : «Nous encourageons ces journées de sensibilisation que la chambre d’agriculture de la wilaya de Bouira organise au profit des agriculteurs, et nous apportons notre savoir-faire par le biais de nos ingénieurs et cadres dans la pisciculture afin de faire profiter les agriculteurs qui paraissent avoir un intérêt certain à cette forme d’élevage. D’ailleurs, nous avons reçu des demandes d’adhésion appréciables que nous comptons concrétiser dans un avenir proche».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
102 queries in 9.192 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5