Des défilés toute la nuit à Blida et Alger

mardi 9 juin 2009 à 9:48
Source de l'article :

90.jpgDes centaines de milliers de supporters, venus des quatre coins du pays qui ont assisté au match ou bien ceux qui l’ont suivi sur écran géant, ont défilé dès le coup de sifflet final après la victoire des Verts de Saâdane face aux Égyptiens de Hassen Shehata.

Femmes, hommes, vieux et jeunes ont créé des scènes que n’avait pas connues la ville des Roses depuis l’Indépendance en produisant un tableau particulier.

Les immatriculations des 48 wilayas ont été présentes dans la ville des Roses dès le week-end avec même quelques supporters venus de l’étranger.

Même les quelques pseudo-supporters, qui s’en sont pris aux forces de l’ordre avant le début du match pour n’avoir pas pu accéder au stade, ont explosé de joie à la fin de la rencontre signifiant leur soutien aux coéquipiers de Madjid « Magic » Bougherra.

L’équipe nationale a reçu un accueil triomphal dès sa sortie du stade, les milliers de supporters restés en dehors de l’enceinte n’ont pas manqué de scander « One two three viva l’Algérie ».

Une fois que l’arbitre sud-africain a sifflé la fin de la partie, les habitants de la ville de Blida sont sortis dans la rue parcourant les différentes artères au son des klaxons des voitures, alors que des femmes lançaient des youyous à partir de leur foyer.

Les nombreux supporters ont promis de faire de même dès la prochaine rencontre des Verts qui sera certainement au stade de Blida puisque depuis que les camarades de Ziani reçoivent dans ce stade, ils n’ont pratiquement pas perdu le moindre match.

À Alger, c’est l’hystérie

22h25, l’arbitre sud-africain M. Bennet, crédité d’une prestation de tout premier ordre, siffle la fin des débats du grand derby nord-africain entre l’Algérie et l’Égypte qui a tourné en faveur des Verts.

Dans les rues de la capitale, c’est l’explosion de joie. Les Algérois, qui attendaient ces moments avec impatience, se sont déversés dans les rues et les artères de la capitale pour fêter comme il se doit la victoire de la sélection nationale.

Hommes, femmes enfants ont défilé partout à travers la capitale, créant une ambiance formidable qui nous rappelait la CAN-2004 lors de la victoire des Fennecs face aux mêmes Égyptiens.

De Didouche-Mourad, Bab El-Oued, Hydra, les rues algéroises ont connu des moments de joie et de bonheur, ce qui a fait sortir la capitale de son quotidien monotone.

C’était tellement formidable à voir ! Les Algérois ont continué à faire durer le bonheur jusqu’à l’aube. Les rues de la capitale étaient noires de monde, animées par les « One, Two, Three, viva l’Algérie ! » Des concerts de klaxons se sont succédé sur le territoire national.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 3,955 seconds.