Des cours de soutien dispensé à des étudiants universitaires.

samedi 8 octobre 2016 à 21:02
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Tahar Hadjar a affirmé samedi à Alger que des mesures fermes avaient été prises à l’encontre de tous les enseignants dispensant des cours de soutien aux étudiants universitaires, allant jusqu’au licenciement, soulignant que les cas enregistrés étaient « minimes ».

Des mesures fermes ont été prises l’année dernière à l’encontre des enseignants (en médecine) dispensant des cours de soutien aux étudiants et qui « s’étaient engagés par écrit à ne plus recourir à l’avenir à de telles pratiques », a précisé M. Hadjar lors d’une Conférence de presse, animée en marge de la Conférence nationale sur les universités.

M. Hadjar a évoqué la décision définissant les règles relatives à la prévention et à la lutte contre le plagiat, notamment à travers des programmes informatiques qui démasquent de telles pratiques.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,412 seconds.