Des « Harraga » espagnols arrêtés au large d’Oran

vendredi 20 avril 2012 à 15:33
Source de l'article :

haraga.jpgLa crise économique mondiale, qui a frappé les pays européens, et qui a fait des milliers de chômeurs en Europe, mais aussi dans la grande majorité des pays du monde, à l’instar des USA, a donné aux espagnols une idée, utilisée généralement par des africains, et des habitants de l’Europe de l’Est.

En effet, les gardes côtes de la wilaya d’Oran ont appréhendé, dernièrement, un groupe d’espagnol, sur une embarcation clandestine, qui a tenté de mettre les pieds sur les terres algériennes, dans le but de chercher du travail, nous précisera une source officielle des gardes côtes.

Ces  jeunes espagnols, avaient perdu leur travail après que leurs sociétés aient déclaré faillite, et avaient effectué la demande de visa algérienne, dans l’espoir de trouver du travail au niveau des entreprises espagnoles installées en Algérie, et surtout à Oran, tel que la SEOR (société de l’eau et de l’assainissement d’Oran) ou Tram Nour, chargée de la réalisation du méga projet du Tramway, mais ça n’a pas marché, sachant que l’obtention d’un visa algérien au niveau du monde entier est la plus difficile, nous ajoutera notre même source, avant de nous confirmer que les jeunes espagnols appréhendés avaient, cependant, décidé de choisir la « Harga » pour trouver du travail. Ils seront, donc, et d’après notre source, refouler vers l’Espagne dans les jours à venir.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
28 queries in 0,395 seconds.