Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Mercredi 15 septembre à 19:29
Le temps
Constantine:  La cimenterie de Hamma Bouziane pollue l’eau

Constantine:  La cimenterie de Hamma Bouziane pollue l’eau

La cimenterie de Hamma Bouziane, installée à l’orée d’un verger dont la renommée dépasse les frontières, est considérée comme la principale source de pollution dans la région, selon les différentes études réalisées, notamment la dernière effectuée par le laboratoire de toxicologie

du CHU de Constantine qui a démontré que les nappes phréatiques qui alimentent les puits et les sources en eau potable sont riches en nitrates. Les résultats de cette enquête effectuée l’année dernière ont motivé des études plus poussées avec des prélèvements de terre, de poussières et des eaux de la région.

Les résultats obtenus ont confirmé qu’avec les vents dominants, la cimenterie de Hamma Bouziane est responsable de l’apport des nitrates par rapport aux différents prélèvements, et que le taux de poussière à Constantine est très important du côté Est.

Cependant, au problème de l’environnement lié à la cimenterie, des solutions ont été envisagées, notamment l’installation de filtres à manche pour remplacer les trois électro-filtres défectueux de l’unité de Hamma Bouziane, de façon à respecter les normes de rejet selon la direction commerciale. Mais à ce jour, un seul de ces filtres a été remplacé. Les dégâts sont considérables.

Le nombre de malades s’est multiplié par dix

Les poussières générées par la fabrication du ciment et éjectées dans l’air affectent les arbres fruitiers et autres cultures. Aussi, le nombre de citoyens souffrant de l’asthme et de silicose s’est multiplié par dix depuis l’installation de la cimenterie dans la région, de l’avis des médecins.

Ainsi, les Constantinois, qui se vantaient jadis de leur climat sec conseillé aux malades atteints de pathologies respiratoires, se retrouvent aujourd’hui avec un taux d’asthmatiques d’année en année croissant. Lors d’une étude sur l’évaluation du degré de la pollution atmosphérique, il a été démontré que 19% des hospitalisations aiguës en pneumologie au niveau du CHU Benbadis ont été représentés par la pathologie asthmatique.

La fréquence de l’asthme étant de plus en plus importante, elle est due essentiellement à une forte concentration en dioxyde d’azote, qui a pour origine le transport urbain selon les conclusions du rapport transmis à la direction de l’environnement et à la direction de la santé où il a été expliqué

que «l’évaluation du degré de la pollution atmosphérique à Constantine a été orientée par la poussée excessive des fréquences de l’asthme et d’hospitalisation aiguës dans une ville comme Constantine qui abrite plus d’un million d’ habitants et un parc automobile estimé à 200 000 unités, avec comme seule source polluante industrielle de l’atmosphère : la cimenterie de Hamma Bouziane».

Sur un autre volet et depuis le mois de février 2010, le nouveau filtre dit à manche a été placé. Ce filtre a la capacité de récupérer 40 t de poussières de ciment par heure.

Selon le directeur de l’environnement de wilaya, «ces poussières sont réinjectées directement dans le process de fabrication, et dans cette démarche 30 t sont recyclées au niveau de la cuisson du ciment et 10 t sont issues de l’atelier broyeur». En attendant les résultats palpables, alerte à la pollution.

I. T

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook