Commercialisation de volailles, œufs et produits carnés: Trop d’infractions !

samedi 26 novembre 2016 à 9:31
Source de l'article : Letempsdz.com

Plus de 4850 infractions ont été constatées dans la production, la commercialisation de volailles, œufs et produits carnés. C’est ce qu’a confié hier Abderrahmane Benhazil, directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du commerce, cité par l’APS.

Selon lui, les règles d’hygiène et les conditions de conservation ne sont pas respectées, annonçant en ce sens que deux enquêtes lancées par la tutelle au cours de l’année 2016 ont donné de graves appréciations sur le terrain. La commercialisation des produits impropres, non conformes et périmés à été constaté. Entre autres, l’abattage clandestin, les infractions commises dans la production et la commercialisation des produits carnés, volailles et œufs.

La même source a fait état d’environ 12 500 interventions dans la filière des volailles et des œufs à travers l’ensemble des opérateurs contrôlés ; 12 023 interventions ont été effectuées au niveau du circuit de la commercialisation pour le contrôle des conditions d’hygiène, et 475 autres dans des abattoirs.
Ces interventions ont permis la constatation de 2175 infractions relatives au non-respect des règles de qualité et des pratiques commerciales, l’établissement de 2093 procès-verbaux et plus de 120 locaux commerciaux devront être fermés. Les services de contrôle ont procédé à la saisie de plus de 31 tonnes de volailles et d’œufs d’une valeur de 9,6 millions DA. Concernant le non-respect des règles d’hygiène, il a été enregistré 1208 infractions.

Pour le cas des produits carnés, 40% des échantillons sur le marché ne sont pas conformes, ajoute le représentant du ministère. Dans ce cadre, «les agents de contrôle ont effectué 20 067 interventions ayant touché 74 unités de production, 19 334 détaillants et 659 transporteurs de ces produits», précise-t-il. Selon lui, ces interventions ont permis la constatation de 2675 infractions, l’établissement de 2511 procès-verbaux et la saisie de plus de 25 tonnes de ces produits d’une valeur de 9,7 millions DA et la proposition de fermeture de 231 locaux commerciaux.

Les résultats du contrôle ont fait ressortir que la majeure partie des infractions pour les produits carnés a été principalement observée au niveau de la vente au détail et au niveau des boucheries. Les infractions concernent essentiellement le non-respect des règles d’hygiène lors de la préparation et de la manipulation, ainsi que les mauvaises conditions de conservation de ces produits.

Pour ce qui est du contrôle analytique, 2137 prélèvements ont été effectuées aux fins d’analyses physico-chimiques et microbiologiques. Sur le plan microbiologique, les résultats ont indiqué que 547 produits prélevés étaient non conformes sur les 1373 analysés, soit un taux de non conformité de 40%.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,442 seconds.