Bouira : La jeune fille disparue de Sour El-Ghozlane retrouvée chez sa maman à Tlemcen.

samedi 1 octobre 2016 à 18:04
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Heureuse nouvelle pour la famille Belgacem de Sour El -Ghozlane, au sud de Bouira, leur fille Zohra âgée de 15 ans, qui a été portée disparue depuis dimanche dernier a été retrouvée saine et sauve ce jeudi. La jeune adolescente n’a pas donné signe de vie, pour rappel, depuis la matinée du dimanche dernier lorsque son père l’avait déposée devant le portail du CEM Labri-Ben-M’hidi où elle est scolarisée.

Le malheureux papa avait découvert que sa fille a disparu lorsqu’il s’est rendu dans l’établissement à la fin de la journée. Le directeur du CEM l’avait informé que sa fille était absente ce jour-là. Pris de panique, le papa s’est immédiatement rendu au commissariat où il a informé la police de la disparition de sa fille Zohra.

Une enquête a été immédiatement ouverte par les services de la police afin de mettre toute la lumière sur cette affaire. Durant la matinée de jeudi, selon des sources locales, le père avait reçu un appel de sa fille qui l’informait qu’elle a fugué pour rejoindre sa maman divorcée dans la wilaya de Tlemcen et qu’elle s’y trouve toujours. Voilà donc un dénouement heureux pour l’affaire de la disparition de Belgacem Zohra de la région de Sour El -Ghozlane au sud de Bouira. L’adolescente est toujours avec sa maman dans la wilaya de Tlemcen indiquent des sources locales. Il convient de souligner que ce cas de fugue est le second à être signalé dans la wilaya de Bouira en moins de quinze jours.

Le premier cas a été enregistré le 16 septembre dans la commune de Taghzout, relevant de la daïra de Haizer au nord de Bouira. Un enfant, Athmane Arar, âgé de 13 ans collégien de son état, avait fugué de la maison et tentait de rejoindre son oncle habitant dans la wilaya d’Oran. Aussitôt l’information de la disparition de l’enfant a fait le tour de la région, des centaines, voire des milliers, de citoyens de la localité de Taghzout, mais aussi d’autres jeunes qui sont venus des localités voisines comme M’chedallah, Haïzer, Bechloul et El-Adjiba, ont lancé une large opération de recherche.

Des affiches portant les coordonnées de la famille et la photo de Athmane ont été aussi partagées sur les réseaux sociaux. 48 heures après sa disparition, le père du petit Athmane recevra un coup de fil de la brigade de la gendarmerie de Haïzer lui annonçant que son fils a été retrouvé sain et sauf. Selon des proches de la famille de l’enfant fugitif, ce dernier a été aperçu par des agents de sécurité de la gare routière du Caroubier (Alger) qui l’ont immédiatement reconnu car ayant vu les annonces sur les réseaux sociaux.

Les agents de sécurité en question se sont approchés de l’enfant et l’ont conduit dans le poste de police de la même gare routière. Athmane a été conduit par la suite dans un commissariat à Alger. Après un interrogatoire sur place, les responsables ont

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,466 seconds.