Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Mardi 19 juin à 14:16
Autoroute Est-Ouest
Autoroute Est Ouest

Autoroute Est-Ouest
La gendarmerie veut la sécuriser

l Si cet axe routier constitue une véritable fierté pour le pays, il reste une source de dangers avec la multiplication des accidents et des agressions. Le tribut payé est déjà assez lourd et la Gendarmerie nationale mobilise ses éléments pour une surveillance plus accrue de cette autoroute afin de garantir à ses usagers un maximum de sécurité.
Des mesures rigoureuses ont été prises par la Gendarmerie nationale pour sécuriser l’autoroute Est-Ouest durant la saison estivale et protéger les vies et les biens de ses usagers, a assuré, hier, à Sétif, le responsable de la cellule de communication du commandement de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Abdelhamid Kerroud.
Une présence permanente et efficace des unités de la gendarmerie est assurée le long de cet axe routier. Des orientations ont été données en ce sens, a-t-il affirmé en marge de la cérémonie de sortie de la 52e promotion de gendarmes agents de police judiciaire, présidée à l’Ecole des sous-officiers de Aïn Romaine à Sétif par le général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale.
Le lieutenant-colonel Kerroud a indiqué que les unités de sécurité routière veillent à la sécurisation de cetteautoroute «des frontières orientales aux frontières occidentales» du pays ainsi qu’à prévenir et à lutter contre les cas d’agression et intervenir en cas d’accident de la circulation.
Les actions de proximité des différentes unités de la Gendarmerie nationale ont été renforcées tout au long du tracé de l’autoroute et à travers les zones urbaines et suburbaines, a-t-il ajouté.
Au lieu dit Aïn Sfiha, à la sortie sud de la ville de Sétif, le général-major Ahmed Boustila a inspecté la section chargée, depuis mars dernier, de sécuriser les 75 km de l’autoroute situés dans la wilaya de Sétif.
Le siège de cette unité a été ouvert au mois de mars dernier. Depuis, un seul cas d’agression a été enregistré et l’intervention de la brigade a permis d’arrêter son auteur et de récupérer la voiture volée, selon les explications données sur place.
Pour rappel, cette autoroute a été le théâtre de plusieurs accidents et agressions que ce soit à l’est, au centre ou à l’ouest du pays. Tout récemment, vers la fin du mois d’avril, il y a eu deux morts sur le tronçon Sidi Bel Abbes -Tlemcen alors que quelques jours auparavant, à Chlef, deux personnes avaient été tuées et une autre grièvement blessée à l’entrée de la localité de Harchoune. Le mois dernier, trois accidents ont été enregistrés en l’espace de quatre jours, tous près du tunnel de Keddara, sur l’autoroute Est-Ouest.
En matière d’agression, il y a aussi lieu de rappeler que plusieurs automobilistes sont tombés dans des traquenards. A l’image de cette assistante de direction qui a perdu son véhicule, ses bijoux, ses effets personnels et subi un viol collectif de la part de ses agresseurs au nombre de cinq.
Rabah Khazini

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook