Annaba verra la création d'une unité de montage par Apalka

mercredi 17 juin 2009 à 7:26
Source de l'article :

Si ce projet aura à être concrétisé, il nécessitera, selon son initiateur, une main d’œuvre permanente de quelque 150 travailleurs.

Il sera érigé sur une assiette de terrain de 4 ha englobant tout le processus du montage des remorques et bennes dont le besoin national est fort pressant.

Selon toujours son PDG, l’entreprise Fatia n’a pas tardé à élargir ses activités à l’échelle du Maghreb à la faveur d’un partenariat déjà en exploitation avec ses consœurs tunisiennes Komat et Secam, spécialisées dans la construction des camions poids lourds et d’autres engins de gros volume.

En dépit des difficultés, cette entreprise qui a démarré avec 5 employés et un capital social ne dépassant pas les 10 millions de centimes, a réussi à porter ses effectifs à 150 salariés et à atteindre en 2008 un chiffre d’affaires de 65 milliards de centimes.

Son service commercial a pu écouler sur le marché 119 camions poids lourds durant la même année qui a vu également la conclusion de transactions portant sur l’approvisionnement en pièces de rechange d’un montant de 15 milliards de centimes.

« L’année 2009 sera celle d’autres défis », a estimé le PDG de Fatia qui prévoit la commercialisation de plus de 150 camions poids lourds pour un montant global de 20 milliards de centimes, soit 52 % de ses objectifs fixés.

Installée en 2002 en Algérie, elle a réussi à s’imposer sur le marché national, voire maghrébin.

Employant des compétences algériennes dont des diplômés universitaires, cette entreprise a mis en place dès son implantation à Annaba un programme de développement qui a permis d’atteindre en un laps de temps très court des objectifs encourageants et de s’adapter à l’environnement et aux besoins du marché.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 9,592 seconds.