Algérie - Zambie : Tous derrière les Verts

samedi 20 juin 2009 à 6:55
Source de l'article :

01_308621151.jpgAu complet et conscients de l’importance de l’enjeu, les Verts sont bien décidés à fructifier leur capital points par une victoire susceptible de leur déblayer le chemin vers l’Afrique du Sud.

Encore un nouveau challenge pour la formation algérienne sur la voie royale amenant à l’accession au tour final de l’épreuve.

Un nouveau défi en sorte pour lequel les coéquipiers de Rafik Djebbour se sont totalement investis.

Ils ont pris jeudi dernier un vol spécial à bord d’un avion de 37 places à 13 h, heure locale, et sont arrivés deux heures plus tard à l’aéroport de Ndola, dans le nord de la Zambie.

De là, un autocar les attendait pour les acheminer vers Chingola située à 150 km de Ndola, ville où est situé leur lieu d’hébergement, l’hôtel Protea. Hier, les Verts ont effectué leur unique séance d’entraînement au Konkola Stadium de Chililabombwe, situé à quelque 25 kilomètres de Chingola.

L’équipe nationale est, donc, entrée jeudi en fin d’après-midi à Chilabombwe en provenance de Pretoria où elle a effectué une semaine de préparation. Six jours d’entraînement à raison de deux séances quotidiennes entrecoupées de visionnage de rencontres impliquant la Zambie dans plusieurs de ses matches qu’ils soient amicaux ou dans le cadre des éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010.

Ils s’y sont préparés, en effet, avec sérieux durant cette semaine, décidés à mériter les trois points nécessaires pour la poursuite de la belle aventure.

Leur place de leader de leur poule ne doit en aucune manière les inciter à dormir sur leurs lauriers, d’autant que l’adversaire, en l’occurrence l’équipe des Chipolopolo (boules d’acier), ne manque pas d’arguments.

L’objectif pour les Algériens étant de consolider leur capital points pour se prémunir de toute désagréable surprise lors des prochaines journées épinglées au programme de la poule et qu’ils disputeront loin de leurs bases, plus précisément deux matches à Alger ou à Blida, le choix n’étant pas encore fixé, et au Caire pour le dernier round.

Il s’agit, donc, de ne point gaspiller cette occasion pour faire le plein, d’autant que l’ensemble retrouve progressivement la plénitude de ses moyens.

Il l’a prouvé d’abord face à l’équipe du Sénégal atomisé sur le score de 3-2, puis devant les Pharaons sur le score de (3-1), dans le cadre des deux précédentes journées de l’épreuve, en l’emportant sur des scores bien édifiants de ses potentialités actuelles.

Sérénité, quiétude, mais aussi détermination à s’investir à fond pour mériter le pactole, tels sont les qualificatifs qu’on pourrait citer pour relater l’ambiance qui prévalait ces derniers jours parmi l’ensemble et qui s’était traduite lors des séances d’entraînement, effectuées en cours de semaine, par cette volonté de soigner encore plus les automatismes de jeu et à consolider l’efficacité collective.

L’embarras du choix

La dernière séance d’entraînement du stage de la sélection nationale à Pretoria a eu lieu le mercredi à huis clos au Caledonian Stadium. Elle a révélé le dispositif tactique qui pourrait être celui qu’utilisera Rabah Saadane aujourd’hui face à la Zambie.

Rabah Saadane a remis Rafik Halliche dans le onze qui devrait débuter le match aujourd’hui. C’est le même dispositif tactique utilisé face à l’Egypte qui pourrait être reconduit, si l’on se réfère au match d’application et aux répétitions, le même groupe qui a battu l’Egypte, sera de nouveau sur le terrain face aux Zambiens.

En effet, Bougherra et Yahia ont joué en défense, alors que Belhadj et Matmour ont pris les flancs. L’effectif pour le moment étant au complet, notamment avec le rétablissement de Rafik Djebbour et le retour de Rafik Saïfi qui a purgé sa peine. Rabah Saadane n’aura donc que l’embarras du choix pour constituer son onze.

Il a eu l’occasion de mesurer le degré de forme de l’ensemble des joueurs n’ayant pas eu la chance de figurer ces derniers temps parmi l’équipe rentrante, et ce, à travers un match amical disputé entre joueurs algériens mercredi soir, et ont tous été sollicités au cours de ce match test.

C’est sur un score de parité (1-1) que le match prit fin. L’entraîneur algérien a visiblement cherché, à travers cette rencontre, à faire tourner son effectif, tout en se penchant sur le degré de forme des joueurs sollicités.

Des satisfactions, il en a assurément tirées comme cette sûreté défensive assurée par le gardien Gaouaoui, ou encore la solidarité manifestée par l’arrière-garde, où Antar Yahia-Bougherra se sont mis en évidence.

Au milieu, Mansouri, dans un rôle de récupérateur et de catalyseur, a confirmé son net regain de forme, tout comme Karim Ziani. La formation qui sera alignée face aux Chipolopolo ne sera, toutefois, pas chambardée, comparativement à celle des précédentes sorties.

L’ossature sera respectée, sans pour autant priver les plus méritants d’être sous les feux de la rampe. Aussi, on s’attend à voir en particulier Ghilas, Bouazza ou Saïfi de nouveau parmi l’équipe, non pas comme rentrants, mais plutôt comme des joueurs susceptibles de prendre la relève en cours de jeu. On en saura beaucoup plus aujourd’hui après-midi.

Pour nos joueurs, il y aura, certes, la forme du moment mais le mental tient une place importante dans un match considéré à juste titre comme un match à six points pour notre ‘équipe nationale. La rencontre, dont le coup d’envoi est prévu, à 13 h, sera dirigée par un trio arbitral camerounais.

Elle sera dirigée par le directeur du jeu Divine Evehe, assisté de ses deux compatriotes Yanoussa Moussa et Joseph Lambi. Le quatrième arbitre est Mal Souley Mohamadou.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
52 queries in 1,845 seconds.