Algérie - Zambie : Jusqu'au bout du rêve

samedi 20 juin 2009 à 7:08
Source de l'article :

DSC_1900.JPGAprès avoir classé le dossier égyptien par la meilleure des façons en s’imposant 3 à 1 à Blida, la sélection nationale est appelée dès cet après-midi à confirmer ce résultat flatteur à l’occasion de son périlleux déplacement en Zambie.

Un match qui compte pour la 3e journée des qualifications jumelées de la Coupe du Monde et la Coupe d’Afrique des Nations 2010 de football.

Leaders du groupe C avec quatre points et une meilleure différence de buts (+2) que la Zambie (+1), les hommes de Rabah Saâdane sont conscients de la difficulté de la mission qui les attend en terre zambienne.

Ils savent aussi qu’un bon résultat aujourd’hui les mettra sur orbite pour aller chercher ce fameux billet du mondial sud-africain après une longue attente qui dure quand même depuis 23 années.

En effet, l’Algérie n’a plus joué une Coupe du monde depuis 1986 en sachant que les Verts avaient affronté la Zambie lors des éliminatoires en décrochant même une belle victoire à Lusaka (0-2) en match aller.

Peut-être qu’il s’agit-là d’un bon signe, d’autant plus que l’entraîneur Rabah Saâdane était à l’époque à la tête de la sélection algérienne comme c’est le cas aujourd’hui.

Tout le monde est unanime quant à la difficulté de la tâche face à cette équipe zambienne qui s’est offert le luxe de tenir en échec l’Egypte au Caire en l’obligeant au partage des points (1-1) et ce outre la belle prestation laissée par les «Chipolopolo», mais cela ne veut nullement dire que la mission est impossible pour notre équipe nationale qui s’est également distinguée par son retentissant 3-1 contre les Pharaons.

Et pour ne rien laisser au hasard quant à la préparation de ce rendez-vous crucial, la Fédération algérienne de football (FAF) a veillé à offrir le meilleur cadre possible, à commencer par le stage en Afrique du Sud qui a vraiment réjoui tous les membres de la sélection nationale, en particulier les joueurs et le staff technique, ce qui signifie que tous les ingrédients sont réunis pour s’attendre à un autre sursaut d’orgueil de la part des Ghezzal, Djebbour, Ziani, Bouguerra et compagnie.

D’ailleurs, les choses sont claires et précises: pour espérer garder toutes nos chances de qualification au Mondial, un résultat positif en Zambie est inévitable, voire vital pour l’avenir des Verts dans ces éliminatoires.

Pour cela, il faudra que les hommes de Saâdane sortent une nouvelle fois le grand jeu en faisant preuve de la même hargne, la même solidité et surtout le même réalisme remarqués lors du dernier match contre l’Egypte.

Normalement, les camarades du capitaine Yazid Mansouri connaissent toutes les données et tous les petits détails et ils savent surtout quoi faire pour combler de bonheur les 35 millions d’Algériens, comme ce fut le cas le 7 juin au stade Mustapha-Tchaker de Blida en décrochant un historique 3 à 1 contre le double champion d’Afrique.

Une chose est sûre, la mobilisation et la concentration ont déjà atteint leur apogée dans le camp des joueurs, lesquels sont tous d’accord sur un objectif commun: le meilleur résultat possible à Chililabombwe.

C’est en tout cas notre souhait à tous en sachant que toute l’Algérie retiendra son souffle dès cet après-midi à partir de 14h30 avec l’espoir de voir les Verts revenir au pays avec une belle performance qui nous permettra de nous rapprocher davantage du Mondial sud-africain.

Toutefois, la méfiance s’impose contre cette équipe zambienne menée par un certain Hervé Renard qui souhaite vivement piéger son homologue algérien Rabah Saâdane.

L’autre match du groupe C entre l’Egypte et le Rwanda a été programmé pour le 5 juillet au Caire en raison de la participation des Pharaons d’Egypte à la Coupe des Confédérations en Afrique du Sud.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 9,504 seconds.