Alger: Anem Plus de 30.000 placements réalisés en 2016.

samedi 19 novembre 2016 à 17:21
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

L’Agence nationale de l’emploi (ANEM) a réalisé plus  de 30.000  placements à Alger lors des dix premiers mois de l’année 2016 dont 27.729  dans le cadre de son activité classique, «ce qui a contribué à la résorption  du chômage», a indiqué jeudi le directeur de l’agence d’Alger, Smaïl Djadi.  «Au total 27.729 insertions ont été réalisées en 2016 dans le cadre  du placement classique et 298 autres dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion  professionnelle (DAIP) ainsi que 2.395 placements dans le cadre du contrat de  travail aidé (CTA)», a précisé le directeur lors dune journée d’information  dédiée à la vulgarisation de ce dernier dispositif ainsi quau contrat formation-emploi.

Le CTA est un contrat de travail en bonne et due forme ce qui le distingue  des autres formules d’aide à l’emploi.  De nombreux employeurs faisant appel à ces dispositifs ainsi que des  étudiants de l’université Houari-Boumediène de Bab Ezzouar ont pu suivre les  explications des responsables de l’Agence nationale de lemploi.    Mme Farda Lakehal, chef d’agence dEl Harrach, a souligné qu’une  nomenclature algérienne des métiers et emplois (NAME) est disponible et permet  à ces mêmes entrepreneurs d’identifier les profils des demandeurs d’emploi et  des recruteurs, 422 fiches emplois fichiers sont disponibles actuellement et  cette nomenclature est actualisée régulièrement.

Les responsables de l’agence de la CNAS d’Alger, ont indiqué que  cette institution accorde des mesures incitatives en matière des abattements  des cotisations.  Ils ont lancé un appel à tous les employeurs à l’effet  de régulariser leur situation en matière de majoration des pénalités dans le  cadre de la loi de finances de 2015 avant décembre 2016.   9 milliards DA de  pénalités de retard ont été annulés à fin septembre à Alger, précise t-on.   Les employeurs ont souligné de leur part que leurs entreprises doivent être à jour des cotisations sociales étant donné que les dispositifs d’aide à l’emploi sont subordonnés à la régularisation de la situation vis-à-vis de la CNAS. L’employeur bénéficie d’abattement en cas de recrutements pour une durée  au moins de 12 mois, de 20% de sa quote-part pour les demandeurs d’emploi, de  28% pour les primo demandeurs et de 36% pour les recrutements effectués dans  les régions des Hauts Plateaux et du Sud.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,403 seconds.