822 agences immobilières sont appelés à régulariser leur situation avant le 20 novembre prochain.

samedi 12 novembre 2016 à 11:29
Source de l'article : Maghrebemergent.com

« Tout citoyen qui fait une transaction immobilière au niveau d’un bureau d’affaires doit assumer ses responsabilités, car ces bureaux n’ont pas d’agréments pour gérer les transactions immobilières », a rappelé Zahoua Mameri, la présidente de la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI), activant sous l’égide de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA).

La présidente de la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI) a lancé, jeudi à Oran, un appel aux agents immobiliers à régulariser leur situation avant le 20 novembre 2016 afin d’obtenir l’agrément d’exercice de leur activité.

Soulignant que la date-butoir du 20 novembre a été donnée par le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville à 822 agences immobilières, dont 32 à Oran, qui ont reçu des mises en demeure pour se mettre en conformité avec la loi, Mameri Zahoua a précisé que ces agences avaient obtenu par le passé des avis favorables pour exercer à titre provisoire et que la régularisation devait se faire depuis trois ans déjà. Un premier délai a été donné à la corporation en 2013, a-t-elle rappelé.

La présidente de la FNAI, activant sous l’égide de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a ajouté que 1.300 agences immobilières ont déjà reçu leur agrément du ministère.

La mise en conformité avec la loi permettra de lutter contre la prolifération des spéculateurs et autres intermédiaires qui ont contribué à semer l’anarchie dans le marché de l’immobilier en Algérie, ainsi que les bureaux d’affaires qui n’ont pas d’agréments pour gérer les transactions immobilières a indiqué Mme Mameri.

« Tout citoyen qui fait une transaction immobilière au niveau d’un bureau d’affaires doit assumer ses responsabilités, car ces bureaux n’ont pas d’agréments pour gérer les transactions immobilières », a-t-elle expliqué, soulignant que le ministère de tutelle a lancé un appel aux citoyens, les incitant à se rapprocher des agences immobilières dûment agréés pour les actions de vente, d’achat, de location, et autres, de biens immobiliers.

Pour rappel, le décret 09/18 du 20 janvier 2009 relatif à l’exercice de la profession des agences immobilières, complété et modifié en juillet 2011, exige un agrément pour exercer ce métier. Avant cette date, les agents immobiliers justifiaient leur activité par un registre du commerce.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,479 seconds.