69 harraga arrêtés en 24 heures à Annaba et Oran

dimanche 14 juin 2009 à 6:50
Source de l'article :

Agés entre 16 et 38 ans, ces jeunes harraga sont originaires de Annaba, Oum El Bouaghi, Constantine, El Tarf, Skikda et Tébessa.

La première embarcation artisanale qui a appareillé de la plage de Seybouse contenait 19 jeunes harraga lorsqu’elle a été aperçue à 3h30 par l’unité 360 d’intervention rapide des garde-côtes.

Elle naviguait à 18 miles marins au nord-est de Ras El Hamra et a été récupérée par la même unité des garde-côtes de Annaba.

Pas moins de 19 immigrants clandestins ont pris place dans la deuxième barcasse artisanale avant qu’elle largue les amarres à partir de El Kala (El Tarf).

Cette fois, c’est l’unité des forces navales 365 qui l’a interceptée, hier à 7h, à 15 miles marins au nord-ouest de Ras Rosa. Le même scénario s’est reproduit et les 19 harraga ont eu le même sort que les premiers.

Après avoir été auscultés par le médecin de la Protection civile, ils ont été présentés au procureur de la République près du tribunal de Annaba, faisant l’objet d’une citation directe.

Devant la récurrence de ce fléau, le jeune commandant Chériak Mahmoud reste néanmoins optimiste lorsqu’il affirme : « Nos éléments poursuivront toujours leur travail même dans des conditions parfois dures.

Cela nous permettra d’éviter à notre jeunesse le danger que représente la mer. » Le même officier affirme que ses éléments ont procédé à la saisie des deux embarcations et leurs moteurs ainsi qu’un appareil GPS.

Vendredi dernier, soit la veille, ce sont 30 autres harraga, dont 2 filles, qui ont été interceptés et arrêtés par les éléments du GTGC de la wilaya de Oran. Ce qui porte le compte au nombre de 69 harraga arrêtés en moins de 24 heures.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 6,943 seconds.