46 tonnes de kif saisies au 1er semestre 2009

jeudi 25 juin 2009 à 6:18
Source de l'article :

arton129870-1245880911.jpgChiffres à l’appui, Abdelmalek Sayah, directeur général de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONCLDT), tire la sonnette d’alarme.

« Le pays va vers une catastrophe si on ne conjugue pas tous nos efforts pour lutter contre ce fléau de la drogue, celui-ci étant l’affaire de tout le monde. »

Les chiffres se passent de commentaire. Mais pour l’illustration, on doit savoir qu’en 2008, plus 38t de kif ont été saisies. La situation prend, cette année encore, des proportions inquiétantes.

« Lors des six premiers mois de l’année en cours, 46 t de ce poison ont été saisies », souligne en préambule M. Sayah, qui enchaîne : « Par malchance, l’Algérie est le voisin de l’un des plus grands producteurs mondiaux du cannabis ».

Et de préciser qu’en dépit des mesures draconiennes prises au niveau des frontières des deux pays, le Maroc inonde notre pays de plus de 75% de la drogue saisie.

« Nous devons à ce sujet redoubler de vigilance, d’autant plus que 80% de la contrebande provient de nos frontières ouest, El Bayad, Naâma et Tindouf plus précisément. Une autre brèche est ouverte à Tamanrasset par laquelle transitent 15% de la drogue provenant de certains pays africains », précise le numéro un de l’ONLCDT.

Ce dernier souligne que pour avoir une idée plus précise sur le taux national de consommation de la drogue, l’Office vient de lancer une enquête nationale ciblant 45 000 jeunes et 10 000 familles.

En matière de désintoxication, l’Etat compte, selon M. Sayah, créer 53 centres d’écoute et 15 centres de désintoxication.

Les premières structures seront érigées à Sétif, Oran, Alger et Annaba. Une enveloppe de 5 milliards de dinars a été allouée à ces opérations.

Les tables rondes ayant ponctué la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la drogue, dont la cérémonie officielle s’est déroulée hier à la Maison de la culture de Sétif, ont été – c’est le moins qu’on puisse dire – prolifiques en données effarantes.

Notons par ailleurs que le commerce mondial de la drogue génère, d’après certains spécialistes, plus de 800 milliards de dollars.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 4,827 seconds.